Conformément aux directives de la CNIL, acceptez l'utilisation de cookies sur la boutique pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions

J'accepte

Vous êtes débutant / novice ?

Vous souhaitez obtenir les bases pour créer vos propres bougies et fondants en toute sécurité ?

Cette page est faite pour vous !

I. LES BASES

II. LA SECURITE




I. LES BASES :

En premier lieu, il convient de déterminer ce que vous souhaitez réaliser, en effet le produit final induira le choix et la sélection de tous les produits en amont.

Nous allons donc diviser cette partie en 3 principales :

1. La bougie coulée

2. La bougie moulée

3. Les fondants

(Il existe d'autres types de bougies tels que bougie de massage, en gel, … mais nous n'en parlerons pas ici pour simplifier au maximum nos explications ; si vous souhaitez plus de renseignements sur ces types de bougies, merci de nous consulter).

D'ailleurs, peut-être ne connaissez-vous pas les différences entre une bougie coulée, une bougie moulée et un fondant ?

Voici donc un début d'explication en images :

1 bougie coulée :
- le seau métal rouge.

4 bougies moulées :
- le citron (réalisé dans un moule en latex),
- le cœur (réalisé dans un moule polycarbonate en 2 parties),
- les 2 bougies flottantes (réalisées dans des moules qui peuvent être en polycarbonate, silicone, …),
- la bougie en forme de cône (réalisée dans un moule polycarbonate en 1 partie).

2 fondants à placer dans le récepteur du brûle-parfums (en blanc) :
- la tablette de carrés de chocolat (réalisée dans un moule plastisque),
- le papillon (réalisé dans un moule en polycarbonate). 



1. LA BOUGIE COULEE :

Une bougie coulée est comme son nom l'indique, coulée dans un contenant.
Ce contenant doit être résistant à la chaleur et au feu pour ne pas s'enflammer ou fondre, inutile donc de créer des bougies coulées dans des contenants en bois ou en plastique par exemple ! le contenant doit être également assez épais pour ne pas se fissurer.

La première question à se poser est : quelle cire souhaitons-nous utiliser ? de là découlera d'autres produits à utiliser et à ne pas utiliser.

Parlons cire !
Il existe de nombreuses cires à votre disposition. Pour les bougies coulées, vous aurez le choix entre :

- la paraffine (dérivé du pétrole ; la plus répandue dans le commerce car la moins chère).
Excellente représentation des senteurs avec des couleurs vives pour des bougies colorées. Pouvoir rétractant fort. Bonne adhérence au contenant.

- la cire de soja pour bougies coulées (cire végétale, renouvelable, biodégradable, sans OGM ni pesticide, une excellente alternative à la paraffine).
Très bonne représentation des senteurs avec des couleurs pastel pour des bougies colorées. Combustion sans suie ni fumée. Pouvoir rétractant faible. Adhérence parfaite au contenant.

- la cire de colza pour bougies coulées (cire végétale produite en Europe, biodégradable, une excellente alternative à la paraffine).
Très bonne représentation des senteurs avec des couleurs pastel pour des bougies colorées. Combustion sans suie ni fumée. Pouvoir rétractant faible. Adhérence parfaite au contenant.

- la cire d'abeilles (cire la plus noble et de très haute qualité, mais aussi la plus chère avec un parfum de miel inimitable).
Si vous souhaitez colorer de la cire d'abeilles, nous vous proposons la cire d'abeilles blanchie (parfum plus léger). Très forte adhérence au contenant. Une bougie en cire d'abeilles se consume très lentement. 

- la stéarine (cire végétale dérivée de l'huile de palme).
La stéarine peut être utilisée à 100 % pour des bougies coulées. En mélange, elle permet d'augmenter le point de fusion d'une cire, d'opacifier le rendu visuel de la bougie, d'augmenter la force de la senteur …

Sachez également qu'il est possible de mélanger 2 cires entre elles pour apporter une partie des bénéfices de l'une à l'autre, quelques exemples :
- 60 % paraffine avec 40 % cire d'abeilles,
- 80 % paraffine avec 20 % stéarine,
- 90 % paraffine avec 10 % palme.

Toutes nos cires sont certifiées "non testées sur les animaux" et répondent à des critères qualitatifs.

Je vous invite également à lire attentivement chaque fiche de nos cires afin d'avoir toutes les caractéristiques qui leur sont propres.

Maintenant que vous avez sélectionné votre cire, il convient de choisir la mèche, pour cela rendez-vous sur cette fiche qui vous expliquera comment choisir la bonne mèche.

Voilà, vous avez choisi un contenant, de la cire, des mèches.
Maintenant faites-vous plaisir en choisissant une couleur et une senteur.

Concernant la couleur, quelques grains suffiront à donner de la couleur à vos créations, cela restant à votre appréciation, vous pouvez en rajouter un peu plus ou un peu moins en fonction du résultat souhaité. Un petit conseil tout de même : laissez refroidir votre bougie 24 h afin que cette dernière soit refroidie et sa couleur définitive. Placez-la dans un endroit sec et à l'abri de la lumière. Vous pouvez également utiliser nos micas naturels à très faible dosage pour ne pas étouffer la mèche.

Pour ce qui est de la senteur, c'est à vous que revient ce choix. Il convient généralement de doser entre 6 et 8 %, vous pouvez néanmoins aller jusqu'à 10 % pour certaines senteurs plus discrètes par exemple. Si vous souhaitez réaliser une bougie de 100 grammes et doser le parfum à 10 %, il faudra donc utiliser 10 gr de parfum et 90 gr de cire. Utilisez uniquement des senteurs avec un point d'éclair supérieur à 62 °c. Si vous souhaitez utiliser une senteur avec un point d'éclair inférieur à 62 °c, rendez-vous à la partie "Le point d'éclair d'une senteur" visible plus bas dans la partie II. LA SECURITE.

Autre technique de bougie coulée, les  bougies chauffe plats permettent traditionnellement de réchauffer un plat. Aujourd'hui elles sont davantage utilisées pour apporter une ambiance chaleureuse, cocooning voire romantique.
Ces bougies sont coulées dans de petits contenants. Elles sont généralement colorées, parfumées et réalisées en paraffine. Elles peuvent être également utilisées pour réaliser des fondants, mais là il faudra utiliser de la cire moulée pour pouvoir facilement retirer le fondant du contenant et évidemment sans mèche, plus d'informations dans la partie 3. Les fondants).

Vous avez désormais toutes les connaissances pour réaliser votre première bougie coulée.

Je vous invite dès maintenant à visiter notre fiche pratique dédiée qui vous indiquera tout le procédé de création : CREER UNE BOUGIE COULEE



2. LA BOUGIE MOULEE :

Une bougie moulée est comme son nom l'indique, coulée dans un moule afin de donner un visuel particulier à votre bougie, une fois le moule enlevé.

Il existe principalement 4 types de moules :

- en polycarbonate 1 pièce :

- en polycarbonate 2 pièces : (effectivement vous comprendrez facilement que pour réaliser une bougie en forme de sphère par exemple, il est nécessaire que le moule se sépare en deux pour pouvoir retirer la bougie une fois solide. CQFD : chose impossible à réaliser avec un moule en 1 seule partie).

- en latex : cette matière permet de réaliser des bougies très bien détaillées comme la peau d'une orange par exemple, chose impossible avec d'autres types de moule.



- pour bougies flottantes : ces petites bougies permettent de flotter sur l'eau pour donner une ambiance romantique par exemple à un évènement.
(Elles peuvent être également utilisées pour réaliser des fondants, il faudra utiliser ici de la cire moulée pour pouvoir facilement retirer le fondant du moule et évidemment sans mèche cette fois-ci, à découvrir dans la partie 3. Les fondants).

Parlons cire !

Il existe également de nombreuses cires à votre disposition. Pour les bougies moulées, vous aurez le choix entre :

- la paraffine (dérivé du pétrole ; la plus répandue en commerce car la moins chère).
Excellente représentation des senteurs avec des couleurs vives pour des bougies colorées. Pouvoir rétractant fort. Bonne adhérence au moule.

- la cire de soja pour bougies moulées - PRODUCTION ARRETEE ! (cire végétale, renouvelable, biodégradable, sans OGM ni pesticide, une excellente alternative à la paraffine).
Très bonne représentation des senteurs avec des couleurs pastels pour des bougies colorées. Combustion sans suie ni fumée. Pouvoir rétractant faible. Faible adhérence au moule pour faciliter son extraction.

- la cire de colza pour bougies moulées (cire végétale produite en Europe, biodégradable, une excellente alternative à la paraffine).
Très bonne représentation des senteurs avec des couleurs pastels pour des bougies colorées. Combustion sans suie ni fumée. Pouvoir rétractant faible. Faible adhérence au moule pour faciliter son extraction.

- la cire d'abeilles (cire la plus noble et de très haute qualité, mais aussi la plus chère avec un parfum de miel inimitable).
Si vous souhaitez colorer de la cire d'abeilles, nous vous proposons la cire d'abeilles blanchie (parfum plus léger). Pour des bougies moulées, nous vous recommandons le mélange suivant : 45 % abeilles, 45 % paraffine, 10 % stéarine (faible adhérence au moule pour faciliter son extraction). Notez qu'une cire d'abeilles utilisée à 100 % adhèrera très fortement au moule, d'où le mélange préconisé.

- la cire de palme pour bougies moulées (cire végétale, renouvelable).
Très bonne représentation des senteurs avec des couleurs pastels pour des bougies colorées. Combustion sans suie ni fumée. Pouvoir rétractant nul. Faible adhérence au moule pour faciliter son extraction. L'utilisation de cette cire permet une reproduction très détaillée du moule. Séchage le plus rapide. Nous conseillons de la mélanger avec 10 % de paraffine pour un rendu visuel optimal.

- la stéarine (cire végétale dérivée de l'huile de palme).
La stéarine n'est pas conseillée pure pour des bougies moulées, un mélange avec de la paraffine est conseillé (20 % stéarine avec 80 % de paraffine).

Sachez également qu'il est possible de mélanger 2 cires entre elles pour apporter une partie des bénéfices de l'une à l'autre, quelques exemples :
- 80 % paraffine avec 20 % stéarine,
- 80 % colza avec 20 % cire d'abeilles,
- 90 % palme avec 10 % paraffine.

Toutes nos cires sont certifiées "non testées sur les animaux" et répondent à des critères qualitatifs.

Je vous invite également à lire attentivement chaque fiche de nos cires afin d'avoir toutes les caractéristiques qui leur sont propres.

Maintenant que vous avez sélectionné votre cire, il convient de choisir la mèche, pour cela rendez-vous sur cette FICHE qui vous expliquera très concrètement comment choisir la bonne mèche. Notez que pour des bougies moulées, il est essentiel de primer vos mèches, pour le procédé, allez en partie III. QUELQUES ASTUCES.

Voilà, vous avez choisi un moule, de la cire, des mèches.
Maintenant faites-vous plaisir en choisissant une couleur et une senteur.

Concernant la couleur, quelques grains suffiront à donner de la couleur à vos créations, cela restant à votre appréciation, vous pouvez en rajouter un peu plus ou un peu moins en fonction du résultat souhaité. Un petit conseil tout de même : laissez refroidir votre bougie 24 h afin que cette dernière soit refroidie et sa couleur définitive. Placez-la dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

Pour ce qui est de la senteur, c'est à vous que revient ce choix. Il convient généralement de doser entre 6 et 8 %, vous pouvez néanmoins aller jusqu'à 10 % pour certaines senteurs plus discrètes par exemple. Si vous souhaitez réaliser une bougie de 100 grammes et doser le parfum à 10 %, il faudra donc utiliser 10 gr de parfum et 90 gr de cire. Utilisez uniquement des senteurs avec un point d'éclair supérieur à 62 °c. Si vous souhaitez utiliser une senteur avec un point d'éclair inférieur à 62 °c, rendez-vous à la partie "Le point d'éclair d'une senteur" visible plus bas dans la partie II. LA SECURITE.

Vous avez désormais toutes les connaissances pour réaliser votre première bougie moulée.

Je vous invite dès maintenant à visiter la fiche pratique dédiée selon le moule que vous aurez choisi, qui vous indiquera tout le procédé de création :

Créer une bougie avec un moule en 1 partie

Créer une bougie avec un moule en 2 parties

Créer une bougie avec un moule en latex



3. LES FONDANTS :

Un fondant est composé de cire parfumée éventuellement colorée. Le fondant est de petite taille afin de fondre dans ce que l'on appelle un brûle-parfums. De petite taille donc pour que la cire liquide et chaude ne coule en dehors du compartiment réservé à cet effet.

Les brûle-parfums peuvent être composé d'un seule partie ou deux ; électrique ou fonctionnant de manière traditionnelle (sur la partie basse, une bougie chauffe-plat chauffe un récepteur situé en partie haute où se trouve le fondant que vous aurez déposé, le fondant met quelques instants à fondre et libère ainsi son parfum de manière plus forte qu'une bougie traditionnelle). Les fondants sont très tendances car ils peuvent être de formes, de couleurs et de senteurs très diverses, faciles à réaliser, à ranger et à utiliser, ils participent immédiatement à une ambiance cocooning ! 

Contrairement à la création de bougies, vous n'aurez besoin ni de contenant, ni de mèche.

La fabrication se rapproche ainsi des bougies moulées car vous allez utiliser un moule pour créer votre fondant, il en existe de multiples :

               

- en polycarbonate : ces moules pour bougies flottantes et chauffe plats peuvent également être utilisés pour réaliser des fondants (ndlr : sans mèche donc).

     

- en plastique : ce moule permet de réaliser une tablette de chocolat dont les carrés, une fois cassés sont utilisés comme fondants.

               

- en silicone : très pratique car souple et facile à nettoyer.

A retenir :
• Le volume de votre moule ne doit jamais être supérieur à celui de votre récepteur de brûle-parfums, sinon, la cire en devenant liquide débordera ce qui peut être dangereux !

• Pour calculer le volume de votre futur fondant, rien de plus simple !
Pesez votre moule seul, admettons qu'il fasse 50 gr.
Versez de l'eau dans toutes vos cavités, repesez votre moule avec l'eau donc, admettons que l'ensemble pèse cette fois 150 gr.
Donc logiquement on peut dire que l'eau pèse 100 gr (150-50).
Si, admettons votre moule a 10 cavités, on peut donc déduire qu'1 cavité remplie d'eau pèse 10 gr (100/10).
Multipliez ensuite le poids d'eau pour 1 cavité par 0,9 (10x0,9 = 9), votre fondant final devra donc peser 9 gr !

Parlons cire !

Comme je vous l'indiquais, les fondants sont réalisés dans des moules tout comme les bougies moulées. Cependant, pour faciliter davantage la séparation entre le moule et vos fondants, nous vous recommandons les cires de soja, palme et colza :

- la cire de soja pour bougies moulées - PRODUCTION ARRETEE ! (cire végétale, renouvelable, biodégradable, sans OGM ni pesticide, une excellente alternative à la paraffine).
Très bonne représentation des senteurs avec des couleurs pastels pour des bougies colorées. Combustion sans suie ni fumée. Pouvoir rétractant faible. Faible adhérence au moule pour faciliter son extraction.

- la cire de colza pour bougies moulées (cire végétale produite en Europe, biodégradable, une excellente alternative à la paraffine).
Très bonne représentation des senteurs avec des couleurs pastels pour des bougies colorées. Combustion sans suie ni fumée. Pouvoir rétractant faible. Faible adhérence au moule pour faciliter son extraction.

- la cire de palme pour bougies moulées (cire végétale, renouvelable).
Très bonne représentation des senteurs avec des couleurs pastels pour des bougies colorées. Combustion sans suie ni fumée. Pouvoir rétractant nul. Faible adhérence au moule pour faciliter son extraction. L'utilisation de cette cire permet une reproduction très détaillée du moule. Séchage le plus rapide. Nous conseillons de la mélanger avec 10 % de paraffine pour un rendu visuel optimal.

Sachez également qu'il est possible de mélanger 2 cires entre elles pour apporter une partie des bénéfices de l'une à l'autre, quelques exemples :
- 65 % soja avec 35 % stéarine,
- 60 % soja avec 40 % colza,
- 80 % colza avec 20 % cire d'abeilles.

Toutes nos cires sont certifiées "non testées sur les animaux" et répondent à des critères qualitatifs.

Je vous invite également à lire attentivement chaque fiche de nos cires afin d'avoir toutes les caractéristiques qui leur sont propres.

Pour ce qui est de la senteur, c'est à vous que revient ce choix. Il convient généralement de doser entre 8 et 10 %. Si vous souhaitez réaliser un fondant de 10 grammes et doser le parfum à 10 %, il faudra donc utiliser 1 gr de parfum et 9 gr de cire. Utilisez uniquement des senteurs avec un point d'éclair supérieur à 62 °c. Si vous souhaitez utiliser une senteur avec un point d'éclair inférieur à 62 °c, rendez-vous à la partie "Le point d'éclair d'une senteur" visible plus bas dans la partie II. LA SECURITE.

Concernant la couleur, nous vous recommandons l'utilisation de micas naturels qui sauront rendre vos fondants brillants, à raison d'une pointe de couteau (pdc) pour 100 grammes de cire. Un petit conseil tout de même : laissez refroidir vos fondants 24 h afin qu'ils soient entièrement refroidis et leur couleur définitive, puis démoulez-les délicatement. Placez-les dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

Exemple avec des micas naturels une fois fondus :

     

Petite vidéo de micas naturels en action :

Vous avez désormais toutes les connaissances pour réaliser vos premiers fondants.

Je vous invite dès maintenant à visiter notre fiche pratique dédiée qui vous indiquera tout le procédé de création : CREER UN FONDANT





II. LA SECURITE :

Pour toute manipulation de nos produits, il est nécessaire de se protéger le mieux possible et d'éviter tout contact avec la peau et les yeux.

Il est recommandé de porter des gants, des lunettes de protection et un masque anti-poussière et de travailler dans un endroit sécurisé et bien ventilé à l'écart des animaux domestiques et des enfants.

Le stockage de vos produits doit également se faire dans un espace sécurisé, sec, à l'abri de la lumière et bien ventilé.

• Faites fondre la cire uniquement dans un cuiseur prévu à cet effet ou au bain-marie, jamais au four traditionnel ni même au micro-ondes.

• Ne laissez jamais la cire chauffer sans surveillance.

• Utilisez un thermomètre pour contrôler à tout moment la température de la cire. Il se peut, dans certains cas, que la cire dépasse les 100°c, sachez dès lors que les vapeurs qui se dégagent peuvent prendre feu. Dans ce cas, il convient de ne jamais jeter d'eau sur le feu ! Coupez au plus vite l'arrivée du gaz, la plaque de chauffe. Utilisez un extincteur ou une couverture anti-feu. Laissez refroidir l'ensemble plusieurs heures et contactez les pompiers si nécessaire.

• Ne laissez jamais approcher enfants et animaux de votre atelier pour éviter tout risque de brûlure.

• Ne fumez pas pendant la préparation, l'utilisation et le nettoyage de vos matériels.

•  En cas d’inhalation, allez respirer à l’air libre calmement et contactez votre médecin si nécessaire.

• De la cire liquide saute sur votre bras ? Placez-le immédiatement sous l'eau froide pendant 10 bonnes minutes et contactez votre médecin si nécessaire.

• En cas d'ingestion, rincez votre bouche abondamment à l'eau sans la boire et contactez votre médecin si nécessaire.

• De la cire liquide coule sur votre sol ou établi ? Attendez que la cire durcisse. En fonction du revêtement, utilisez une raclette ou encore un sèche cheveux et du papier absorbant pour que la cire redevienne liquide et soit absorbée par le papier.

Pensez à lire attentivement les fiches de chaque produit ainsi que nos fiches pratiques et l'onglet normes.
La boutique ne pourra être tenue responsable quelques soient les dommages résultant d'une manipulation inadaptée.

Conseils d'utilisation :

• Conservez vos bougies dans un endroit à l'abri de l'humidité et de la lumière.

• Ne laissez jamais une bougie allumée sans surveillance.

• La mèche ne doit jamais dépasser 1 cm de hauteur. La hauteur recommandée est de 8 mm. Pour les mèches en bois, préférez une hauteur de 6 mm.

• Ne laissez jamais enfants et animaux à proximité d'une bougie allumée.

• Ne laissez jamais une bougie allumée dans un courant d'air, à proximité d'objets inflammables, ni à côté d'une source de chaleur.

• Placez toujours une bougie moulée bien droite sur un socle ininflammable.

• 2 bougies doivent toujours être éloignées d'au moins 15 cm entre elles.

• Ne soufflez jamais sur une bougie pour l'éteindre, préférez un éteignoir.

• Ne déplacez jamais une bougie.

• Ne laissez jamais dans votre cire des morceaux d'allumettes ni de mèches.

• Ne laissez jamais une bougie brûler plus de 3 heures continues.

La norme européenne EN 15494:2007

L'Union Européenne oblige depuis 2007 que toutes les bougies vendues à travers l'espace européen doivent porter une étiquette informant l'utilisateur final des précautions et dangers à l'utilisation d'une bougie. Ces étiquettes de sécurité sont à placer sur l'emballage ou directement sous les bougies, cas le plus habituel, ou sur un élément séparé si les deux premiers emplacements sont impossibles. L'information peut être textuel ou visuel (par pictogramme). Retrouvez sur la boutique nos étiquettes de sécurité TRANSPARENTES et ARGENTÉES



Le point d'éclair d'une senteur :

Le point d'éclair est la température à laquelle la senteur devient inflammable et risque d'enflammer la bougie sur toute sa surface. Il convient, par sécurité, de n'utiliser que des senteurs dont le point d'éclair est de minimum 62 °c. Pour les senteurs dont le point d'éclair serait inférieur à 62 °c, 2 solutions s'offrent à vous :

1ère solution :
il est nécessaire d'ajouter une autre senteur avec un point d'éclair supérieur à 62 °c et calculer au prorata le nouveau point d'éclair. Pour le calcul du nouveau PE, suivez le guide :

• senteur 1 avec PE à 40 °c
• senteur 2 avec PE à 80 °c

Avec une utilisation de 5 ml pour chacune des senteurs : (0,5 x 40) + (0,5 x 80) = 20 + 40 = 60 °c, ce dosage ne convient pas.

En revanche avec une utilisation de 2 ml pour la senteur 1 et 8 ml pour la senteur 2 : (0,2 x 40) + (0,8 x 80) = 8 + 64 = 72 °c, ce dosage dépasse ainsi les 62 °c, c'est parfait !

2nde solution :
Utilisez du Myristate d'Isopropyle (MIP) qui permettra d'augmenter votre PE en toute simplicité avec son PE de 150 et SANS DENATURER LA SENTEUR ! Pour le calcul du nouveau PE, suivez le guide :

• senteur 1 avec PE à 40°c
• myristate d'isopropyle avec PE de 150°c

Avec une utilisation de 8 ml pour la senteur et 2 ml pour le MIP : (0,8 x 40) + (0,2 x 150) = 32 + 30 = 62 °c, ce dosage ne convient pas.
Avec une utilisation de 7 ml pour la senteur et 3 ml pour le MIP : (0,7 x 40) + (0,3 x 150) = 28 + 45 = 73 °c, c'est parfait !

Le myristate d'isopropyle est d'origine végétale (huile de coco et de palme), il est très utilisé dans la parfumerie et la cosmétique. 

La DLUO d'une senteur :

La Date Limite d'Utilisation Optimale d'une senteur est la date limite conseillée pour l'utiliser dans la composition de votre produit fini.

Recommandations quant à la manipulation des senteurs :

Protection respiratoire : Eviter toute inhalation excessive des vapeurs, utiliser un masque et travailler dans un espace ventilé

Protection des mains : Porter des gants

Protection des yeux : Eviter tout contact avec les yeux, porter des lunettes de protection

Protection de la peau : Eviter tout contact avec la peau, porter une combinaison de protection

Empêcher tout rejet dans les égouts, caniveaux, rivières et toute pénétration dans les sols

Tenir à l'écart de la chaleur, des étincelles, des flammes nues et des surfaces chaudes. Ne pas manger, boire ou fumer en utilisant ce produit. Utiliser un équipement de protection individuel.

Conserver le produit dans le contenant d’origine et bien fermé. Stocker à température ambiante et constante à l’abri de la lumière, dans un endroit sec et bien ventilé